Samedi 14 septembre

La communication satellite est un peu meilleur, du coup nous avons pu reconstituer ce qui s'est passé hier.
A savoir que les Sherpas chargés d'équiper le West Col sont rentrés fourbus, sans avoir pu passer le fameux col. Ce matin toute l'équipe est partie très tôt pour passer ce piège : un couloir raide de 200 /250 m avec des pierres branlantes, de la neige : "tout part en miettes" me souffle Franck ! 
Bref pas du tout une partie de plaisir surtout pour le porteurs qu'il a fallu assurer lors de cette montée qui culmine à plus de 6000 m. Une fois de plus le mauvais temps est de la partie.
Maintenant ils sont de l'autre côté du col sur un plat morainique, tout le monde ronfle sous sa tente et demain encore un grand jour avec le franchissement possible du Sherpani Col.

English version
Saturday, September 14
The satellite communication is a little better, therefore we were able to reconstruct what happened yesterday;
i.e. the Sherpas in charge of equipping the West Col came home exhausted, without having been able to cross over the famous pass. This morning the whole team left early to get through this “trap”: a steep 200/250 m corridor with unstable rocky stones and snow: “everything is crumbling down” Franck whispered in my ear !
in a few words: not really a pleasure at all, especially for the porters whose safety had to be ensured during this climb up to that peak at over 6,000 m. Once again the bad weather is in the game.
Now they are on the other side of the pass on a flat moraine, everyone is snoring under their tent and tomorrow will again be a big day with the possible crossing of the Sherpani Col.